Un auteur, des textes, nouvelles, brêves, etc.

TEFF dit Gégé propose

Des histoires, et des histoires, agencées de façon aléatoire, 1 clique ici

Textes de ces derniers temps, à vous de choisir ci-dessous.

page 1 - - page 2 - - page 3 - - page 4 - - page 5 - - page 6 - -

Brèves, aphorismes, réflexiion et autres bétises, et retour à l'accueil, on y va

~ Page 1 ~

Comme un tableau

Par là, vers le haut, je verrais bien des mots agressifs, avec un peu de sang.
Là-bas, dans le lointain, arriveraient tranquillement, des mots sympathiques mais pas spécialement intelligents.
Dans le bas, juste après les mots de politesse, quelques légèretés, allant pour certaines jusqu'à la gauloiserie.
Alors, derrière des banalités disposées selon le nombre d'or, des vérités. Encore derrière, encore d'autres vérités et là des bien senties. Des qui risquent d'éloigner les plus susceptibles.
Quasiment en plein milieu, bien en évidence, des jeux de mots. Au début des jeux de mots laids, bien sûr. Ensuite des plus moqueurs, des moroses voir des modestes, venus de Chine.
À l'ombre, dans une cour, une fontaine de mots d'amour. Et autour, des rimes. Des rimes douces, des rimes dures et plein de rimes tendres pour contraster avec les mots agressifs et faire oublier le sang.
Maintenant, passons au motif principal.
On le met ici. Entre la politique, jamais vraiment propre, et la philosophie normalement plus lumineuse. On passe sur la religion. Par contre on n'oubliera pas la spiritualité, l'humanisme et l'équité. Peut-être un peu d'égalitarisme, cela risque d'en chatouiller quelques-uns...
Un léger glacis de petites vacheries sera du meilleur effet, des cocassees de l'année, ou sinon des vieilles trop connues.
Tout cela me semble pas mal.
Pour terminer, on verra si on met de la mélancolie. Et pourquoi pas de la nostalgie ? Hé oui, c'est bien ça de la nostalgie. Mais d'enfance alors, c'est plus fort.
Voilà…
Il n'y aura certainement pas besoin de regret. On va en mettre un peu de côté, on ne sait jamais.
Aller, au travail.

§

texte suivant