lien retour


Une histoire, peut être idiote, va se constituer pour l'occasion. Elle se formera dès qu'un doigt enclenchera le processus. Un simple clique et c'est parti.
Pour savourer cet incunable informatique en d'autres lieux, il est possible de l'imprimer.
Si la gourmandise vous accompagne, il faut alors relancer, relancer et encore relancer la page pour toujours goûter une nouvelle histoire toujours idiote.

Pour le clique c'est juste ci-contre =>           c'est ICI pour faire des histoires  


L'atelier d'écriture, mené par Teff, à élaboré des éléments d'histoire. Un travail de programtion informatique (en JavaScript, pour les connaisseurs) organise ces modules et les génère à la demande, d'une manière aléatoire. Dernièrement nos calculs affirmaient que nous avions 2 milliards de récits possibles. Au lieu de tout recompter pour savoir si cela est juste, nous avons préféré travailler à augmenter leur nombre.